Security Glass

Une publicité pour 3M, qui vendent du vitrage super résistant.
Le concept c'est de mettre des billets entre deux de leurs vitres, pour montrer qu'ils n'ont aucun doute sur leur résistance.

La totalité des publicités est disponible dans l'album photo

 

Soyez gentils avec les fumeurs

Voici une publicité belge, qui annonce : soyez gentils avec les fumeurs, ils vivront moins longtemps que vous.

La totalité des publicités est disponible dans l'album photo

 

Windows Live Messenger est disponible !


J'ai noté que de nombreuses personnes n'avaient pas profité de la dernière version d'MSN Messenger qui est disponible depuis le début de la semaine.
On note pas de gros changements, c'est surtout pas mal d'exagération (ils ont décidés que l'utilisation du micro ce serait de la VoIP à partir de maintenant, mais rien ne change, ca fait juste plus fresh).
Par contre, maintenant on peut avoir jusqu'a 600 contacts, et le design a changé.
Vous pouvez obtenir la dernière version en cliquant ici.
 

Bouge ton boule !


On a tout essayé - La fete du slip
Le mp3 est là pour vous accompagner pendant la lecture de l'article

Bon je sais que c'est pas terrible comme billet de reback, mais c'est quand même un événement important.
Aujourd'hui, on fête le slip, je l'invente pas, tout se passe ici.

Chacun peut participer, il suffit d'honorer à sa manière ce non-évènement, soit en slipant sa ville, soit en manifestant sa joie et sa rage de slip autour de soi. Ou encore en ne faisant rien, affalé devant la télé (éteinte de préférence) en slip, dans un sursaut de fainéantise qui honorera à sa manière ce jour exceptionnel !

On peut ainsi en profiter pour faire un point sur les fêtes à venir.
Dès demain, 21 juin, fête de la musique : Le planning est disponible ici.
Samedi prochain, le 24 juin, la Gay Pride, rendez-vous à 13h30 à Montparnasse : Toutes les informations sont ici.
Du dimanche 25 juin au mardi 27 juin, la fête du cinéma, première scéance sans réduction, deuxième scéance à 2€ : le site officiel.

 

Sophia, ca rime avec fiesta !


Massive Attack - Unfinished Sympathy
Le mp3 est là pour vous accompagner pendant la lecture de l'article

Le samedi c'est le jour de la semaine le plus fatiguant. Premièrement on doit se remettre de la soirée du vendredi soir, puis on doit s'occuper de planifier sa journée ! on planifie pas trop d'habitude, on planifie pour nous. Enfin bon la journée commence lentement, sortant d'une soirée postmidnight avec Pierre, qui a d'ailleurs pas mal aligné. En gros vendredi soir, il estime bon de m'inviter à passer la soirée avec lui, parents absents, et ayant seulement cours à 8 heure le lendemain.


Vendredi soir

Bon on se retrouve, on part, bien sur il a oublié sa carte de crédit, ce qui nous bloque un peu pour retirer de l'argent. Retour à la case départ, on prend sa carte, on repart. Direction Lina's. Lina's étant fermé, redirection chez Cosy. Discussion en attendant avec Pierre : on parle justement de Cosy. Il défend que le pain est meilleur que chez Lina's et je lui explique que justement c'est le pain que j'aime pas chez Cosy.

Enfin bon on arrive chez Cosy. Pierre en connaisseur annonce un Flipper, et moi en amateur je dis "deux". On va se poser à l'étage, on mange. Bien sûr comme j'aime pas le pain je m'arrête assez rapidement et j'admire avec quel rapidité Pierre mange son sandwich. Une fois fini, je lui propose le mien. Il l'avale avec la même rapidité. On se dit qu'on irait bien puber un ptit coup. Direction Pub Saint Germain.

On nous place dans la joyeuse salle dites "à partouze". J'annonce mes intentions : ce sera une glace mangue-fraise, as usual. Pierre n'a visiblement pas fini, et il commande un café et une bonne assiette de frites, accompagnée de mayonnaise. Ce soir là, ce qu'on peut pas vraiment raté c'est le DJ. Clairement le DJ le plus pourri de l'histoire, il nous aligne les Black Eyed Peas et Darude, sans tabou. C'est peut être de l'art, mais là on a du mal à comprendre. Serveuse sympathique est compétente à noter par contre.

Retour à la maison de Papa. Pierre décide de faire le chevalier. Moi j'y peux rien, ce mec vient de s'aligner deux sandwichs Cosy, une assiette de frites et un café, il devient dangereux à toucher ! Retour à la maison, autour de minuit. Dure journée à venir.






Samedi journée

Samedi matin on se lève comme on peut. J'avais prévu de travailler, c'est clair que gérer mon contrôle d'espagnol et mon contrôle de physique dimanche ça peut pas vraiment être jouable. En même temps, je ne suis pas un sur-homme, je peux ne pas respecter ce que j'ai prévu. Du coup, matinée à glander. J'appelle Alice comme prévu, qui m'a d'ailleurs lâché (elle m'avait promis de prendre le petit déjeuner avec moi). On décide de se retrouver après avoir tout les deux travaillé, à 17h

Avec Alice, on va au Pub. C'est un peu de tradition, le samedi après midi c'est Pub. Sur le chemin on croise une rue pleine de paillettes, d'où la photo. A noter "Jouir Jouir !" rue du Vieux-Colombier, qui me fait penser à une vieille animation flash que Pierre m'avait montré > Samsung veut dire jouir.
Au Pub, on retrouve Charles et Victoria. Ils ont pleins de choses à raconter, on parle essentiellement Juliette et de son nouveau Robert, qui s'appelle Quentin (@paul clo). Charles et Victoria s'attaquent en permanence. Alice a sa première soirée : cocktail chez Mamie. Alors on doit y aller. Chacun rentre chez soi.





Samedi soir

Le programme du samedi soir est très chargé : on a trois soirées, et la permission de 3h du matin. Ca nous laisse peu de temps. Je préviens donc mon acolyte Pierre qu'il doit consommer un tiers de ce qu'on consommerait en une soirée, histoire qu'il finisse pas comme chez M***** ou chez M****** (merde ça fait deux M, tant pis : heureux sont ceux qui pourront comprendre).
La première soirée, c'est chez Mira. Pourtant, on fête l'anniversaire de Sarah. Ok c'est pas simple à comprendre. D'abord il faut savoir que Mira, Sarah, Alice et Juliette sont dans la même classe. Alice tombe à l'eau. Qui... okay c'est bon il se fait tard j'ai le droit d'être pas drôle.

Chez Mira, on se démerde comme on peut. Car effectivement, on arrive trop tard. Plus d'alcool visible, on doit donc chercher tel des oeufs de Pacques, l'alcool bien dissimulé.
On trouve pleins de trucs très intéressants. Ainsi sur son frigidaire, il y a un éléphant qui semble dire si tu manges trop tu finiras comme moi. A noter aussi, la blague de la soirée : Juliette arrive et demande où sont les toilettes, on lui montre, et elle rajoute "j'espère que c'est pas des toilettes turcs !". Faut savoir que Mira est turque.
D'ailleurs, un autre gars bien marrant s'apprêtant à partir dit à Mira "Tiens je te laisse trois bières. Bon je t'en prend... trois pour la route". Enfin bon, soirée finie à 23h, photo de fin de soirée accompagné de (gauche à droite) Sarah, Alice D., Pierre, Alice N., et moi. On se casse. On retrouve Juliette, on descend la rue des Ecoles. Alice Du Sapin fait tomber sa bière.

On quitte petit à petit les filles, direction notre deuxième soirée en vélo. On se dirige vers la station de métro Chemin Vert, située près de Bastille. Je me met sur le porte-bagage, Pierre pédale (répartition logique, le plus lourd tire le plus léger). Sur le chemin, on fait le premier briefing. Pierre me raconte à quel point il a trouvé Sarah jolie, je confirme : elle est sacrement jolie. A noter qu'il ne faut jamais sauter les trottoirs lorsqu'on est deux à vélo : on l'a fait, et pendant tout le reste du voyage, le vélo a fait un bruit de Formule 1 (la méga classe).
Une fois arrivée à Chemin Vert, on appelle Caroline, qui vient nous chercher. Elle parait nette de loin, mais finalement pas. On arrive en bas, elle appelle Sophie pour savoir à quel interphone sonner. On se rend compte que le gars chez qui on va a le même nom de famille que ma mère.
Nous voilà chez Emmanuel. Emmanuel, c'est le meilleur ami de la soeur de Sophie. Il donne occasionnellement à Sophie des cours de batterie. On situe son âge autour de 25 ans. Débat ouvert.
Là on est vraiment impressionné. La musique n'est pas notre habituelle house-electro : c'est du ROCK. On se sent un peu perdu, on révise nos repères : on est fin prêt à profiter (Flashdance, Shakira, Grease, nous voici ! Madison, wake up !)

On s'amuse fichtrement bien, l'ambiance est bonne, pas trop de monde, l'appartement est terrible.
En gros : attention à l'award de la meilleure soirée 2006 !



C'est pas tout ça, mais va falloir y aller, parce qu'il est bientôt minuit. On se dirige vers notre dernière soirée. Les filles se changent, elles passent en mode tong. Caroline (la capricieuse) fait une crise : elle veut faire du vélo. Alors on fait un peu de vélo, direction cette fois-ci Odéon, pour la soirée d'Oren, aux 4 Vents.

On arrive aux 4 vents, Oren est très actif, il s'occupe pas tout de suite de nous. On explique au videur qu'on est amis avec lui. Le videur, super gentil, nous laisse rentrer. On nous annonce les tarifs : 15 euros l'entrée, 50 euros les 25 shots, 100 euros la bouteille, 250 euros le magnum. Ils ont pas tout compris : on ne paye pas nos soirées, c'est notre règle numéro 1 !
"Oren, je suis à l'entrée, tu viens."
Oren arrive, "ok c'est bon ils sont avec moi", on profite du fait que Caroline soit bourrée pour qu'elle nous paye notre vestiaire. On descend. La toute première salle est nickel, les sièges ont l'air confortable, les gens ne sont pas serrés. On passe dans la seconde, ça se complique, il y a des passages partout, deux mezzanines, la piste de danse est petite, et il y a peu de monde. En attendant on discute, Caroline s'en va voir Edouard, on reste, on fait le tour, on retourne danser.
Clairement, le DJ est minable ! il aligne Calinda, et Beverly Hills, c'est totalement nul, d'ailleurs personne s'y retrouve, personne ne danse. Ou alors deux minutes. Pas plus.
Je décide d'aller chercher Caroline. Je me fais prendre par Oren, qui m'offre à boire. Je ramène ma boisson à l'espagnole et au chevalier. Je retourne chercher Caroline.
Elle est en haut, elle drague un mec. J'arrive. Il s'appelle Maillol. Il a vingt ans, il en fait 15. Caroline prend sa carte d'identité, joue un peu avec lui, en gros on le fait chier. Je parle un peu à Oren. On redescend. La boite se remplit. Un mec ose critiquer la façon dont le chevalier danse. Erreur fatale.
On décide qu'on en a marre. Je vais rechercher Caroline qui s'est perdue encore une fois. Je la retrouve avec un mec. Le mec la touche. Ca sent pas bon. Je fais le tour, j'arrive. Je parle au mec, je lui explique que ça va pas. Il m'explique que son père tue des gens et qu'il sort avec Nadia, ou Synthia, enfin ****a ! Je lui explique que c'est un mec bien, qu'il a une éducation qui devrait l'empêcher d'embrasser n'importe qui, surtout Caroline la mononucléosée ! Je prend Caroline par la main (pour éviter qu'elle se perde à nouveau). On remonte, on prend nos manteaux, j'appelle Margot. Je quitte mes amis, Pierre fait la tête : il voulait aller tuer du dragon avec moi. Je vais voir Margot : il est trois heures. Bon, on parle, elle me ramène à mon vélo, je la ramène chez Agathe, je retourne prendre mon vélo, je rentre. 4h du matin : je décide de dormir.
Résultat des courses : trois soirées, 0 euro de dépensé.
A noter : La totalité des photos est disponible dans l'album photo (voir lien dans la colonne de droite ou cliquez ici).

A suivre : Cette semaine on doit occuper deux soirs ! On a notre soirée de samedi soir, Caroline et Sophie seront de la partie bien sûr. On recherche activement une soirée pour mercredi soir, malgré le fait que Caroline ne soit pas disponible.
Bonne nuit ;) je vais me coucher (il est 23h43).

 

Page précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28